Couleurs

Interviews d’après matchs en tous genres :

« Une honte, ce match OSCEA-LCSC! La moitié du stade nous a sifflé. – Et l’autre moitié ? – Elle était vide ! »
« Après le match de cet après-midi, ne posez pas de questions, je vous dirais que des mensonges. »
« Mais, non ! Bien sûr, que non ! Nous n’avons pas perdu la partie. Nous avons juste manqué d’un peu de temps. »
« Certains disent demi-échec, d’autres disent demi-succès, d’après moi, la vérité est certainement entre les deux!
« Moins on s’y attend, plus on a de chances de prendre un but. C’est ce qui est arrivé. Par trois fois, hélas !»
« Notre équipe est capable du meilleur comme du pire, mais c’est vraiment dans le pire qu’elle est la meilleure ! »
« L’ascendant psychologique, c’est nous qu’on l’a ! Du début à la fin ! Total : on perd ! »
« Arriver dans la surface de réparation et ne pas pouvoir tirer, ma parole, mais c’est comme danser avec sa sœur, ça ! »
« Mon adversaire direct me rue dans les pattes. Et puis il me dit : « Tiens ? Tu boites, maintenant ? Fais pas ta chochotte ! ». Je lui ai mis un taquet, normal ! J’ai pris un carton.»
« Notre équipe vit pour le foot, rêve foot, mange foot. Maintenant, il serait temps qu’elle se mette à jouer au foot. »
« Il est important de faire partie d’une équipe. Je ne suis jamais aussi bon que lorsque je me sens entouré. »
« Cette victoire, on en avait envie, une grande envie même, une envie avec un grand A. »



































Supporters après le match :

« Un but est toujours marqué quand tu es parti à la buvette recharger ta gourde ou ton gobelet ! »

« N’écoutant que son courage qui ne lui disait rien, Monsieur l’arbitre s’est bien gardé, aujourd’hui, d’intervenir en ne sifflant aucun penalty. »

Les commentaires sont fermés.